Chauffage
urbain

Découvrir

Luttez contre la précarité énergétique et dynamisez votre territoire

Choisissez le chauffage urbain au bois pour votre commune

En France, les réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables sont au cœur de la stratégie de transition énergétique. La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) ambitionne de raccorder plus de 8 millions de logements. Or, cette démarche nécessite l’expansion, la modernisation et la densification des infrastructures existantes. En ce qui concerne l’énergie, le bois bénéficie d’avantages tangibles pour les communes.

1 - Avantages 2 - Références 3 - FAQ 4 - Produits

Optez pour la biomasse

Économique

Les combustibles issus de la biomasse font partie des énergies les plus économiques et stables du marché à l’inverse des énergies fossiles.

Comparer les prix

Faibles émissions

Utilisée dans un appareil de chauffage performant, la biomasse émet peu de gaz à effet de serre et de gaz polluants.

Réduire mes émissions

Locale et indépendante

La biomasse dynamise l’économie et l’emploi local. Elle est majoritairement indépendante du contexte géopolitique mondial.

Dynamiser ma région

Renouvelable

La gestion durable de la Forêt garantit un renouvellement constant de la biomasse à travers tout le territoire.

Opter pour la durabilité
Retour d'expérience - ADEME
    Pourquoi mettre en place un réseau de chauffage urbain dans ma commune ?

    Pourquoi mettre en place un réseau de chauffage urbain dans ma commune ?

    Vous investissez directement dans le développement et dans la stabilité économique de votre territoire en valorisant ses richesses tout en profitant des nombreuses aides à votre disposition pour financer votre projet.

    Vos administrés bénéficient d’une réduction et d’une stabilisation de leurs coûts énergétiques. Vous luttez ainsi contre la précarité énergétique sur votre territoire.

     

    Chaufferies collectives - Fibois AURA Guide de l'élu local et intercommunal - FNCCR
    Comment fonctionne un réseau de chaleur au bois énergie ?

    Comment fonctionne un réseau de chaleur au bois énergie ?

    Chaufferie : une chaudière à granulé ou à bois déchiqueté est entièrement automatique. La gestion des cendres, de l’approvisionnement en combustible, ainsi que l’entretien de la chaufferie seront les principaux points de surveillance au quotidien.

    Il peut arriver sur certaines installations que la chaudière biomasse soit couplée à un appoint avec une autre énergie (gaz, fioul, etc.). De manière générale, la chaudière à bois couvre 80 à 90 % des besoins en chaleur annuels. Lors des pics de consommation (périodes hivernales rigoureuses ou estivales de faible demande), l’appoint permet de compléter la demande supplémentaire.

    Approvisionnement : le combustible est acheminé par camions généralement depuis une source locale (forêt, scierie, etc.). La régularité des livraisons dépend des besoins en chaleur. Le silo est normalement dimensionné pour faciliter la logistique liée à l’approvisionnement.

    Quel est le coût de construction d'un réseau de chaleur ?

    Quel est le coût de création d'un réseau de chaleur ?

    Le coût de construction d’un réseau est propre à chaque projet. Cela étant dit, nos installations de références mettent en exergue les données chiffrées relatives à la réalisation d’un réseau de chaleur. Vous pourrez y trouver un projet proche du votre en termes de comparaison.

    Retour sur investissement rapide : La construction d’un réseau de chaleur nécessite un investissement initial conséquent, mais offre de faibles coûts d’exploitation à long terme.

    Plusieurs aides financières sont disponibles pour alléger une partie de la facture de construction du réseau.

    Énergie citoyenne : Les citoyens grâce aux coopératives citoyennes cofinancent la création de réseau de chaleur dans leur commune. Pour les élus, ces initiatives d’énergie citoyenne représentent une solution avantageuse pour alléger la facture de départ et fédérer les concitoyens dans la réalisation du projet.

    La rentabilité d’un réseau est proportionnelle au nombre de bâtiments qu’il délivre. Des critères comme la densité thermique, le taux de raccordement, les besoins changeants des bâtiments et l’évolution urbaine sont à prendre en compte. Un réseau bien conçu offrira un meilleur rapport qualité-prix.

    Ressources supplémentaires :

    • https://reseaux-chaleur.cerema.fr/espace-documentaire/cout-investissement-reseau-chaleur-quelques-reperes
    • https://reseaux-chaleur.cerema.fr/espace-documentaire/etude-du-developpement-des-energies-renouvelables-dans-les-nouveaux
    Quel est le prix de l'énergie issue d'un réseaux de chaleur pour les usagers ?

    Selon France Chaleur Urbaine, les réseaux de chauffage urbain peuvent faire baisser jusqu’à 40 % la facture d’énergie.

    Quel est le prix de l'énergie issue des réseaux de chaleur pour les usagers ?

    La tarification pour les usagers se divise en deux composantes :

    • Part fixe (R2) : Reliée à la puissance souscrite, elle couvre les coûts des infrastructures, fonctionnement, entretien, maintenance et renouvellement.
    • Part variable (R1) : Basée sur la consommation réelle, elle reflète le coût des énergies consommées.

     

    L’association Amorce évalue la compétitivité des réseaux de chaleur par rapport à six autres modes de chauffage courants. Cette initiative vise à offrir une perspective claire sur les coûts associés à chaque mode de chauffage.

    « Pour l’année 2020, le prix moyen des réseaux de chaleur s’élève à 73,5 € HT/MWh (pour 78 € TTC/MWh). Le prix de vente moyen des réseaux majoritairement alimentés par des EnR&R est quant à lui légèrement supérieur, avec 74,1 € HT/MWh (pour 78,2 €TTC/MWh). » Page 10.

    Source : RCE 38 – Enquête sur le prix de vente de la chaleur et de froid (RCE) – AMORCE et ADEME

     

    Ressources supplémentaires :

    • https://amorce.asso.fr/publications/enquete-sur-le-prix-de-vente-de-la-chaleur-et-du-froid-en-2020-rce38
    • https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/Théma%20-%20Réseaux%20de%20chaleur%20bois%20-%20Domaine%20de%20pertinence.pdf
    • https://reseaux-chaleur.cerema.fr/sites/reseaux-chaleur-v2/files/fichiers/2023/02/Enquete_tarification_RCF_2023.pdf
    • https://reseaux-chaleur.cerema.fr/espace-documentaire/prix-la-chaleur-et-facturation
    • https://france-chaleur-urbaine.beta.gouv.fr/communique-de-presse
    Qui gère le fonctionnement d'un réseau de chaleur ?

    Qui gère le fonctionnement d'un réseau de chaleur ?

    1. La collectivité territoriale : elle est responsable de son bon fonctionnement. Elle peut déléguer certaines responsabilités à un opérateur. Par exemple, elle doit s’assurer que l’opérateur respecte les tarifs et les engagements en matière d’énergies renouvelables.

    2. L’opérateur du réseau : un concessionnaire, un fermier, un exploitant en régie ou les services de la collectivité. Il est sélectionné par cette dernière après mise en concurrence. Il assure son bon fonctionnement sous la surveillance de la collectivité.

    3. Les clients et usagers finaux sont tous les bâtiments raccordés au réseau

    Quel combustible bois choisir pour le chauffage urbain ?

    Seuls les modes de production à énergie renouvelable comme la biomasse sont subventionnés par l'Etat

    Quel combustible bois choisir pour le chauffage urbain ?

    Le granulés et le bois déchiqueté permettent un fonctionnement automatique de la chaufferie. Le choix entre ces deux combustibles repose davantage sur un opportunisme local. Dans la majorité des cas, le bois déchiqueté sera privilégié pour son coût d’exploitation plus avantageux et sa disponibilité sur le territoire.

    Quoi qu’il en soit, notre gamme de chaudière permet d’exploiter ces deux combustibles pour une plage de puissance allant de 6 à 2500 kW par chaudière.

    Se raccorder à un réseau de chaleur est-il obligatoire ?

    Se raccorder à un réseau de chaleur est-il obligatoire ?

    Tout bâtiment neuf ou subissant des travaux de rénovation conséquents doit impérativement se raccorder à un réseau de chaleur classé, à condition qu’il se trouve dans le périmètre de développement prioritaire couvert par ce réseau. L’obligation de raccordement ne s’applique que si le réseau de chaleur offre un avantage environnemental.

    Conditions pour le classement d’un réseau :

    • Le réseau doit être alimenté à hauteur d’au moins 50 % par des énergies renouvelables ou récupérées.
    • Un système de comptage doit être mis en place pour mesurer l’énergie délivrée à chaque point de livraison.
    • L’équilibre financier du projet doit être garanti pendant la période d’amortissement des équipements.
    • Le raccordement doit présenter un intérêt économique pour l’usager (des exceptions peuvent être envisagées).

    Ressources :

    • https://reseaux-chaleur.cerema.fr/espace-documentaire/classement-automatique-des-reseaux-chaleur-et-froid
    Comment concevoir le projet ?

    Comment concevoir un projet de chauffage urbain ?

    Les trois étapes sont nécessaires à la mise en œuvre d’un réseau de chaleur :

    • Réalisation d’une étude préalable :
    • Choix du mode de gestion
    • Conception du réseau

     

    Ressources supplémentaire :

    • https://reseaux-chaleur.cerema.fr/espace-documentaire/realiser-etat-des-lieux-et-etudier-potentiel-developpement-des-reseaux
    • https://librairie.ademe.fr/energies-renouvelables-reseaux-et-stockage/1911-guide-de-creation-d-un-reseau-de-chaleur.html
    • https://france-chaleur-urbaine.beta.gouv.fr/reseaux-chaleur

    Le combustible de bois le plus économiques du marché

    Optez pour le bois déchiqueté

    Disponible sur tout le territoire, il permet de réaliser des économies d’échelle à long terme. Nos chaudières à bois déchiqueté automatiques facilitent la gestion de la chaufferie.

    Se chauffer au bois déchiqueté

    Une plage de puissance jusqu'à 10 MW

    Une gamme de chaudières biomasse adaptée aux besoins des réseaux de chaleur urbains

    Capteurs solaires thermiques

    Divisez jusqu'à 3x
    votre facture de chauffage

    Couplez le solaire et la biomasse pour le chauffage et/ou l'eau chaude.

    En savoir plus
    Solarkollektor TS 300 | Ansicht mit Schnitt Innenleben | Hargassner
    Pellets Icon
    pellets icon

    Chaudières à granulés

    Les chaudières
    les plus confortables
    de 6 à 330 kW

    L'alternative pratique et performante pour votre chaudière fioul ou gaz.

    En savoir plus
    Nano-PK 6–15 Pelletheizung Hargassner
    Hackgut Icon
    hackgut icon

    Chaudières à bois déchiqueté

    Le combustible bois
    le moins cher
    de 20 à 330 kW

    Valorisez vos déchets de bois ou alimentez votre réseau de chaleur localement.

    En savoir plus
    Eco-HK 20-60 Hargassner
    Industrie Icon
    Industrie Icon

    Chaudières industrielles

    Décarbonez votre
    réseau de chaleur
    de 250 à 2500 kW

    Engagez votre commune / industrie
    dans la transition énergétique

    En savoir plus
    Industrieheizung Magno-SR Front ohne Anbauteile

    Les prochaines étapes jusqu'à
    votre nouvelle chaufferie

    01

    Contactez-nous

    Besoin d’un renseignement ou d’aide pour trouver la solution à votre besoin ? Contactez votre chargé d’affaires Hargassner.

    02

    Votre chaufferie

    Nous vous mettrons en contact avec un installateur de confiance. Il concevra votre chaufferie sur plan et estimera le montant des travaux.

    03

    Obtenez des aides

    En amont des travaux, vous pouvez d’ores et déjà engager les démarches afin d’obtenir les subventions auxquelles vous avez droit.

    04

    La mise en service

    Votre installateur, en lien direct avec Hargassner, met en service votre nouvelle chaufferie et vous explique son fonctionnement en détails.

    Réseau HARGASSNER France

    Contactez
    la concession
    la plus proche

    Trouvez votre interlocuteur