Retour aux actualités

ActualitésBiomasse

Le Diagnostic de performance énergétique (DPE)

Votre logement est inconfortable ? Vous envisagez des travaux de rénovation mais par où commencer ?

DPE : pourquoi, quand et comment le réaliser ? On vous explique tout ici.

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) évalue la performance énergétique d’un bâtiment, en se basant sur sa consommation d’énergie et son impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Ce diagnostic est un indicateur clé pour les propriétaires, les locataires et les acheteurs, afin de comprendre l’efficacité énergétique de leur bien immobilier. C’est une photo à l’instant T des performances du bâtiment.

Ce diagnostic est un élément décisif lors de la transaction immobilière. Il informe l’acheteur ou le locataire sur la consommation énergétique et le coût potentiel des factures d’énergie. Ils sont ainsi davantage protégés des logements indécents. Les propriétaires sont eux sensibilisés et incités à entreprendre des travaux de rénovation, car le DPE influence le prix de vente du bien et les logements les plus énergivores sont de plus en plus interdits à la location.

Sommaire

  1. Quand faut-il réaliser un DPE ?
  2. Les obligations légales relatives au DPE
  3. Combien coûte un DPE ?
  4. Que contient un diagnostique de performance énergétique ?
  5. Comment réaliser un DPE ?
  6. Comment améliorer votre DPE ?
  7. DPE et audit énergétique, quelles différences ?
  8. Ne pas confondre énergie primaire et énergie finale
  9. En savoir davantage sur le nouveau DPE

Quand faut-il réaliser un DPE ?

  • Pour toute vente ou location d’un bien immobilier
  • Par le constructeur à la fin des travaux d’une construction neuve
  • Avant tous travaux de rénovation énergétique

Un document obligatoire pour bénéficier de MaPrimeRénov'

Les obligations légales relatives au DPE

  • Toute annonce immobilière pour un logement noté F ou G doit comporter la mention « logement à consommation énergétique excessive ».
  • Tous les bailleurs ont l’obligation d’afficher une fourchette de prix de la consommation énergétique annuelle du logement dans les annonces immobilières.
  • Les loyers des biens classés F et G ne peuvent plus augmenter.
  • L’audit énergétique est obligatoire pour la mise en vente des passoires thermiques (logements classés F ou G).

 

Les échéances réglementaires relatives aux interdictions de location des passoires énergétiques :

  • 2023 : tous les biens classés G+ (consommant plus de 450 kWh/m²/an d’énergie finale) sont interdit à la mise en location.
  • 2025 : tous les biens classés G sont interdit à la mise en location.
  • 2028 : tous les biens classés F sont interdit à la mise en location.
  • 2034 : tous les biens classés E sont interdit à la mise en location.

 

Tous les baux reconduits, renouvelés ou nouvellement créés sont soumis à ces obligations.

Actus 2024

Le DPE devient obligatoire afin de bénéficier de MaPrimeRénov' Décarboné

En 2024, le DPE devient obligatoire afin de bénéficier de MaPrimeRénov’ Décarboné pour le remplacement d’un système de chauffage. Cette obligation ne concerne pas les appartements.

En ce qui concerne les passoires énergétiques (bâtiment classé F ou G), il est obligatoire de passer par MaPrimeRénov’ Parcours accompagné et de réaliser un audit énergétique.

Qu'est-ce que l'audit énergétique ?

Aucune aide n'est disponible pour financer un DPE

Combien coûte un DPE ?

Un diagnostique de performance énergétique coûte en moyenne entre 100 et 250€.

Les professionnels accrédités sont toutefois libres de fixer leur prix. Le tarif est déterminé selon plusieurs critères : type de logement, surface d’habitation, éléments à vérifier, etc. Un prix supérieur peut être justifié par une prestation de qualité. C’est au vendeur de financer le DPE en cas de vente et au bailleur en cas de location.

L'étiquette énergétique à double seuils

Que contient un diagnostique de performance énergétique ?

Un diagnostique de performance énergétique prend la forme d’une étiquette énergétique.

Les informations principales sont deux estimations exprimées sous forme d’échelles graduées allant de A à G :

  • La consommation annuelle d’énergie exprimée en kWh/m²/an.
  • La quantité de gaz à effet de serre émis par le logement en en kg de CO₂/m²/an.

Votre logement est classé de A à G selon la moins bonne note de ces deux échelles, ce qu’on nomme le « double-seuil ».

Vous retrouverez aussi sur ce document plus d’informations qui ont été utilisées pour produire ces estimations :

  • La structure du bâtiment : superficie mesurée selon la loi Carrez, caractéristiques des murs, des fenêtres et des matériaux, etc.
  • Les équipements énergétiques : chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairage, ainsi que les équipements auxiliaires tels que les systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC).

En savoir davantage sur le nouveau DPE apparu en 2021.

Source exemple : Ministère de la transition énergétique

Un DPE est valable 10 ans

Comment réaliser un DPE ?

Un diagnostic de performance énergétique doit être réalisé par un professionnel accrédité. Pour trouver un professionnel accrédité consultez l’annuaire ci-dessous.

Un DPE est opposable. Un locataire peut se retourner vers son propriétaire s’il constate une performance énergétique différente de celle évaluée par le DPE.

Annuaire des diagnostiqueurs immobiliers certifiés

Rénovez votre système de chauffage et d'eau chaude énergivore par une solution HARGASSNER

Comment améliorer votre DPE ?

Il vous faut entreprendre des travaux de rénovation dans votre bien. En fonction de la quantité de travaux entrepris et de la classe énergétique de votre logement, il peut être avantageux, voire obligatoire, de passer par un parcours accompagné auprès de France Rénov’. Les principaux travaux à entreprendre sont par exemple :

  • L’amélioration de l’isolation thermique
  • L’installation d’un système de ventilation
  • L’amélioration des systèmes de refroidissement et d’éclairage
  • Le remplacement du système de chauffage par une solution à énergie renouvelable

Optez pour la chaleur renouvelable avec la biomasse et le solaire.

Pellets Icon
pellets icon

Chaudières à granulés

Les chaudières
les plus confortables
de 6 à 330 kW

L'alternative pratique et performante pour votre chaudière fioul ou gaz.

En savoir plus
Nano-PK 6–15 Pelletheizung Hargassner
Stückholz Icon
stueckholz icon

Chaudières à bûches

Valorisez gratuitement
votre bois de chauffage
de 17 à 110 kW

Produisez votre propre énergie.
Sections de 1 mètre dès 30 kW.

En savoir plus
Neo-HV 20-60 Hargassner

Capteurs solaires thermiques

Divisez jusqu'à 3x
votre facture de chauffage

Couplez le solaire et la biomasse pour le chauffage et/ou l'eau chaude.

En savoir plus
Solarkollektor TS 300 | Ansicht mit Schnitt Innenleben | Hargassner

Chaudières KOMBI

Combinez le granulé
et la bûche
de 6 à 60 kW

Valorisez vos bûches sans lésiner sur votre confort.

En savoir plus
Kombiheizung Stückholz Neo-HV und Pellet Nano-PK | Hargassner
Hackgut Icon
hackgut icon